Le PLFSS 2021 est adopté à l’Assemblée nationale !
27 octobre 2020
Hommage à Samuel Paty
2 novembre 2020

C’est ensemble que nous nous relèverons !

Deuxième vague et reconfinement

Au regard de la situation sanitaire de notre pays, le président de la République a dû prendre des mesures fortes mais nécessaires. La deuxième vague de l’épidémie est là  : si nous voulons tenir, nous devons reconfiner.

Le président de la République l’a expliqué mercredi soir dans son adresse aux Français, la situation sanitaire de notre pays est actuellement très critique. Elle se dégrade de jour en jour. Nous devons faire face à une deuxième vague dont les chiffres actuels laissent entrevoir une situation bien plus tendue qu’au mois de mars dernier.

Depuis le début de cette crise, notre seule préoccupation est celle de protéger les Français, protéger nos hôpitaux, protéger nos soignants.

Or, si nous n’agissons pas maintenant, comme l’a expliqué le président de la République, nos services de réanimation, quel que soit le territoire où ils se trouvent, n’auront plus les capacités suffisantes d’accueillir les patients. Dans deux semaines, cela sera peut-être trop tard. C’est aujourd’hui que nous devons prendre des mesures fortes et indispensables pour casser la dynamique de l’épidémie.

A partir de ce jeudi soir minuit, et pour les quatre prochaines semaines au moins, notre pays est placé de nouveau en confinement généralisé.

Aucun déplacement ne sera autorisé, à l’exception des situations suivantes et muni obligatoirement d’une attestation de déplacement dérogatoire ou d’un justificatif de déplacement professionnel ou scolaire, ainsi que de sa carte d’identité pour :

  • motifs professionnels ;
  • motifs médicaux ;
  • faire ses courses ;
  • raisons impérieuses ;
  • porter assistance à un proche ;
  • prendre l’air à proximité du domicile.

Si les commerces “non essentiels” et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, seront fermés, les visites en EHPAD et maisons de retraite seront cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires.

Le télétravail sera la règle, partout où cela sera possible. Les guichets des services publics resteront ouverts et les usines, exploitations agricoles et le BTP pourront continuer de fonctionner.

Parce que l’école est le socle de notre République, nos enfants doivent continuer d’apprendre malgré le virus. Toutes les mesures sanitaires seront mises en œuvre pour maintenir les crèches, écoles, collèges et lycées ouverts, en toute sécurité. Le virus ne doit pas signifier décrochage scolaire. Permettre à nos enfants de se rendre à l’école est une nécessité sociale.

Bien évidement, comme cela a été le cas lors de la première vague, l’État continuera d’apporter des aides massives aux entreprises durement touchées :

  • le dispositif de chômage partiel est prolongé ;
  • le dispositif d’exonération de cotisations sociales est renforcé et élargi ;
  • le dispositif Prêt Garanti par l’État est renforcé et le Prêt direct de l’État est mis en place ;
  • la prise en charge des loyers est maintenu ;
  • le soutien à la numérisation des commerçants est renforcé.

Avec le Gouvernement, nous prendrons toutes les mesures vitales pour maintenir notre économie et soutenir les Français, quelle que soit leur situation.

Ce reconfinement n’est pas une mesure facile mais c’est la seule possible, actuellement, au regard de la situation sanitaire, pour nous protéger et protéger nos proches. C’est ensemble, unis et solidaires, que nous nous relèverons. C’est ensemble que nous arriverons à faire face à cette épidémie. C’est ensemble que nous tiendrons.