Mon parcours

Élu député dans la première circonscription de Charente le 18 juin 2017 avec 59,95 % des voix, je vis mon premier mandat après une campagne législative aussi courte qu’intense concluant un engagement de plus d’un an derrière Emmanuel Macron.

Qui je suis

Né le 4 mars 1986 à Barbezieux-Saint-Hilaire (16), je suis profondément enraciné en Charente. J’y ai grandi, suivi ma scolarité à Juignac, Montmoreau puis Angoulême avant d’aller étudier à Poitiers à l’Université pour devenir Docteur en Médecine. C’est là que je découvre l’engagement associatif qui restera un marqueur de ma vie étudiante.

Je soutiens ma thèse en 2013. Médecin urgentiste, je fais le choix de revenir en Charente et m’installe au Centre Hospitalier d’Angoulême. J’y exerce comme Assistant Spécialiste puis Praticien Hospitalier au sein des urgences et du SAMU/SMUR. J’y rencontre au quotidien de nombreux patients et leurs proches, de tous horizons. Toujours dans l’urgence, qu’elle soit médicale ou sociale, vitale ou ressentie. J’acquiers progressivement une bonne connaissance des habitants du bassin de vie, de leurs activités et de leurs difficultés.

Je vis à Angoulême et suis père d’un enfant.

Mon engagement

Marcheur de la première heure, je rejoins le mouvement En Marche ! dès le mois d’avril 2016 et c’est avec lui que je fais mes premiers pas en politique. Après des années d’engagement associatif, je me reconnais pleinement dans ce mouvement lancé par Emmanuel Macron qui se veut citoyen, associatif, transpartisan, progressiste et profondément européen.

Coordinateur de la Grande Marche en Charente durant l’été 2016, je poursuis mon engagement au sein du mouvement pour en devenir le référent départemental en octobre 2016. J’anime et fédère l’équipe départementale et les animateurs locaux et mène la campagne présidentielle en Charente.

Je me porte candidat aux élections législatives en 2017 dans la première circonscription de Charente pour porter plus loin l’engagement qui est le mien et participer à la mise en œuvre du contrat avec la Nation porté par Emmanuel Macron.

Ma suppléante, Laëtitia Regrenil

Infirmière de profession, Laëtitia est engagée pour la vie locale charentaise depuis plusieurs années. D’abord comme conseillère municipale à L’Isle d’Espagnac en 2018 puis comme adjointe à la politique de la ville, aux commerces et à la santé après les élections de 2020. En 2021, elle est élue conseillère départementale sur le canton Angoulême 2 où nous sommes candidats en binôme. A l’issue des élections législatives de 2022, Laëtitia devient ma suppléante. Son expérience professionnelle associée à sa mission d’élue lui permettent de connaître les besoins des Charentais et leurs problématiques, notamment d’accès aux soins.

Mon équipe parlementaire

Fabien Buffeteau

Titulaire d’un Master de Droit de l’Université de Poitiers, Fabien a débuté sa carrière en 2007 comme collaborateur parlementaire avant de devenir directeur de cabinet d‘une ville et d’une agglomération. Il met cette connaissance des collectivités et du travail parlementaire au service de l’équipe où il est chargé plus spécifiquement des dossiers relatifs à la circonscription.

Milàn Hindson

Dans le cadre de ses études de communication politique au CELSA, Milàn intègre le ministère de l’Intérieur puis le cabinet du Porte-parole du gouvernement en tant que stagiaire. Spécialisé sur les questions de communication politique et de diffusion et d’optimisation des messages, il prend la suite des missions de communication de mon équipe parlementaire en septembre 2021.

Ludivine Poulette

Après 4 ans passés à l’Assemblée nationale comme secrétaire, à la commission des Affaires culturelles et Sociales ainsi qu’à la cellule marchés, Ludivine a expérimenté le monde de l’autoentreprise pour concilier vie professionnelle et familiale en dehors de la région parisienne. Elle vient compléter mon équipe comme secrétaire parlementaire à la permanence d’Angoulême.

photo_2020-09-21_15-41-23

Robin Tocqueville–Perrier

En parallèle de ses études de Pharmacie, Robin a suivi un master de politiques publiques à Sciences Po au cours duquel il réalise un stage au cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé. Il rejoint mon équipe parlementaire à la suite de cette expérience, d’abord comme stagiaire dès septembre 2021 puis en tant collaborateur parlementaire.