Le Parlement des Enfants à la découverte de l’Assemblée nationale !
11 juin 2019

« Réconcilier la France avec elle-même »

L’acte II du quinquennat s’est ouvert aujourd’hui avec le discours de politique générale prononcé par le Premier ministre à l’Assemblée nationale.

En deux ans, nous avons mené des transformations profondes et des réformes qui manquaient à notre pays. Les résultats sont là : le Premier ministre l’a rappelé, le chômage est au plus bas depuis 10 ans, les investissements n’ont jamais été aussi hauts depuis 12 ans, la progression du pouvoir d’achat est la plus dynamique depuis 10 ans et la France bat des records d’attractivité.

Nous ne devons pas en rester là.

« Nous avons fait beaucoup depuis 2 ans, mais il reste tant à faire ! » et cela passe notamment par un changement de méthode tout en gardant la constance et la cohérence qui caractérise notre projet et nos actions.

Le Premier ministre l’a annoncé, « les douze prochains mois seront ceux de l’accélération écologique ». Les projets de loi sur les mobilités et l’énergie-climat seront adoptés avant la fin de l’été et celui visant à lutter contre le gaspillage alimentaire sera examiné à la rentrée. Le « 100% plastique recyclé » devra être atteint d’ici 2022 et notre politique hydroélectrique connaîtra une nouvelle orientation. Les aides existantes à la rénovation énergétique seront revues et une négociation sur la régulation du prix de l’électricité sera menée au niveau européen afin que les Français aient « les moyens de se chauffer sans polluer ni payer toujours plus ».

L’urgence écologique est réelle et les Français doivent être les premiers acteurs de la transition écologique. C’est dans ce sens que les propositions principales de la Convention citoyenne pour la transition écologique et climatique, prévues début 2020, donneront lieu à des traductions concrètes dans la loi.

La justice sociale est également au cœur de notre projet politique. Il s’agit de « renouer avec la méritocratie républicaine, avec l’égalité des chances ». Plusieurs mesures importantes ont ainsi été annoncées par le Premier ministre, parmi lesquelles :

  • la baisse historique des impôts de 27 milliards d’euros sur le quinquennat ;
  • la suppression de la taxe d’habitation pour 100% des ménages ;
  • la reconduction de la prime exceptionnelle.

Les réformes de l’assurance chômage, des retraites, de notre système de Santé et du Grand âge sont également des transformations importantes pour notre modèle social, pour tendre vers plus d’équité et de justice sociale, et nous allons les mener dès les mois à venir.

« Renforcer notre modèle social, c’est en combler les failles. C’est l’adapter aux situations individuelles. C’est inventer de nouvelles solidarités. » La mise en place d’un nouveau système pour protéger les personnes seules contre le risque d’impayés des pensions alimentaires ainsi que la création du revenu universel d’activité permettront de dessiner ces nouvelles solidarités.

L’accès à la PMA pour toutes était une promesse de campagne du président de la République. Elle sera tenue avec la révision des lois de bioéthique qui sera examinée au Parlement dès septembre !

DPG Suffrages
« Nous n’avons eu de cesse, ces deux années durant, de tenir le cap fixé par le président de la République. Celui que nous jugions nécessaire pour libérer les forces de notre pays et protéger ses citoyens. […] Notre pays a besoin de se transformer. Notre ennemi, ce n’est pas le mouvement, c’est le statut quo. […] Nous souhaitons réconcilier la France avec elle-même. »