Le président de la République en Charente !
3 février 2020
Olivier Véran, nouveau ministre des Solidarités et de la Santé
17 février 2020

L’apprentissage : et pourquoi pas ?

Pour la première fois en six ans, le nombre d’apprentis a connu une progression à deux chiffres. En 2019, ce sont 485 800 apprentis et 353 000 nouveaux contrats qui ont été enregistrés en France, soit une croissance de 16% par rapport à 2018 qui profite à tous les secteurs et tous les territoires !

En un an, ce sont 50 000 apprentis supplémentaires que nos territoires comptent. Filière d’excellence et d’avenir, l’apprentissage est une voie essentielle de transmission du savoir-faire de chaque métier.

C’est pour cette raison que nous avons simplifié ses modalités d’accès et d’application grâce à la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel que nous avons voté à l’Assemblée nationale en juillet 2018.

Favoriser, élargir et revaloriser l’apprentissage, c’est la politique que nous menons depuis 2017. Et elle paie !

Dans tous les secteurs, les contrats d’apprentissage sont en hausse :

  •     +13% pour le secteur du Bâtiment et Travaux Publics (BTP) ;
  •     +3% pour le secteur de l’artisanat (enregistré par les Chambres des Métiers et de l’Artisanat) ;
  •     +11% pour l’Industrie ;
  •     +37,4% pour les Compagnons du Devoir ;
  •     +15% pour le secteur agricole (à travers les Maisons familiales rurales).

De nouveaux secteurs prometteurs sont également concernés par ce “boom” de l’apprentissage, comme le secteur médico-social où ce sont 6 000 apprentis qui seront recrutés d’ici 2022, avec 200 000 postes en établissements d’hébergement pour personnes âgés dépendantes (EHPAD) et 100 000 postes d’aide à domicile qui seront à pourvoir en 2030.

En Charente, nous sommes passés de 1 763 contrats d’apprentissage à 2 041 en l’espace d’une année, soit une progression de 15,8%.

L’apprentissage est une filière d’avenir. Nous devons poursuivre dans ce sens pour continuer à la valoriser.