Lancement du grand débat en Charente
19 janvier 2019
Franck Riester : “Angoulême est la capitale de la bande dessinée et elle va le rester !”
27 janvier 2019

Jean-Michel Blanquer et Gabriel Attal, un doublé pour l’Éducation et la Jeunesse à Angoulême

Jean-Michel Blanquer et Gabriel Attal, Ministre et Secrétaire d’État à l’Éducation et à la Jeunesse étaient présents ce 24 janvier 2019 en Charente. L’occasion d’évaluer les mesures phares en direction des jeunes charentais.

Jean-Michel Blanquer et le dédoublement des classes : “Des résultats très encourageants !”

Après avoir échangé avec une délégation de gilets jaunes, Jean-Michel Blanquer s’est rendu à l’école Uderzo, dans le quartier de Basseau à Angoulême. Les classes des zones en réseau éducatif prioritaire renforcé (REP+) ont été dédoublées. Mis en place dès la rentrée 2017 pour 2 200 classes de CP en REP+,  le dispositif a été élargi à 3 200  classes de CP de REP et 1 500 classes de CE1 en REP+. Le dédoublement des classes poursuivra son élargissement l’an prochain à 700 nouvelles classes de CE1 en REP+ et 3 200 classes de CE1 en REP. Ce seront alors 300 000 élèves qui bénéficieront de cette mesure, soit 20 % d’une classe d’âge.

Le Ministre a donc suivi le travail des jeunes élèves de CP et de CE1 dont les classes ont été dédoublées avec 12 élèves par classe.  Véritable outil de justice sociale, ce dédoublement permet un meilleur apprentissage et réduit les inégalités entre les élèves des zones prioritaires et les autres.
Il a ensuite pris le temps d’échanger avec les équipes enseignantes pour évaluer les atouts de cette réforme, connaitre leur retour d’expérience, notamment sur l’apprentissage des enfants et l’évolution des pratiques pédagogiques.

Dispositif “Devoirs faits” au collège

Jean-Michel Blanquer s’est ensuite rendu au collège Jean Moulin à Barbezieux pour évoquer le dispositif “devoirs faits”. Il a à cette occasion lancé l’assistant numérique “Jules” qui accompagne, sur tablette, les collégiens dans la réalisation de leurs devoirs. Un salle est ouverte au collège afin que les collégiens puissent venir y faire leurs devoirs avec l’aide d’un enseignant. 60 % des élèves la fréquentent, notamment ceux qui en ont le plus besoin. Là aussi, l’objectif est de permettre un meilleur apprentissage, tout en développant et en améliorant les relations parents-professeurs autour de l’éducation de l’enfant.

Gabriel Attal à la Mission locale de l’Angoumois pour la Garantie jeunes.

Après avoir visité l’exposition “12 monuments historiques de Nouvelle Aquitaine en bande dessinée”, le secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Gabriel Attal, est venu à la rencontre des jeunes accompagnés par la Mission locale du Grand Angoumois dans le cadre de la Garantie jeunes.

La quinzaine de jeunes âgés de 16 à 25 ans, en recherche d’emploi, constitue la 53e promotion angoumoisine. Les jeunes ont pu exposer au secrétaire d’État l’apport de cet accompagnement d’un an pouvant intégrer des périodes de formation, des mises en situation professionnelle ou encore des actions spécifiques en matière d’accompagnement social et professionnel, comme passer son permis.

Il a pu ensuite échanger, toujours en présence du Président de la Mission locale de l’Angoumois, Gérard Dezier, avec les conseillers de la mission locale. Je suis comme eux persuadé de l’enjeu que représente la tranche des 16-25 ans. Nous devons pouvoir accompagner ces jeunes à un moment clé de leur vie, tant sur le plan professionnel, que de la santé, de la mobilité et l’estime de soi. C’est incontournable pour leur permettre d’accéder à leur autonomie.

L’incontournable passage au Festival International de la Bande Dessinée !

Les deux Ministres se sont retrouvés au Centre International de la Bande Dessinée dans l’après-midi. Après avoir longuement scruté le travail exposé des enfants qui était exposé, il ont pu rencontrer Bernadette Després, l’autrice de Tom-Tom et Nana et visiter l’exposition consacrée à son œuvre.

Avant de se rendre à l’ouverture de la cérémonie de remise des prix découvertes et jeunesse au Théâtre, Gabriel Attal est  allé à la rencontre de jeunes auteurs au Théâtre d’Angoulême, notamment Jérémie Moreau qui a reçu le Fauve d’or 2018 pour son album La Saga de Grimr. L’occasion d’aborder la place de la bande dessinée auprès de la jeunesse et la situation et les difficultés rencontrées par les auteurs.

Loin de l’image de “sous-genre” artistique dont elle a pu souffrir, la bande dessinée est aujourd’hui consacrée comme “le 9e art”. C’est un média particulièrement adapté à l’acquisition de savoirs comme l’a souligné le Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Il a affirmé sa présence comme outil pédagogique à l’école  tant dans l’apprentissage que pour sensibiliser les jeunes élèves à la citoyenneté.