Bilan d’un an d’action à l’Assemblée
1 juillet 2018
Remboursement de la PMA pour toutes – Thomas Mesnier questionne le président du CCNE
25 juillet 2018

Congrès de Versailles : “Notre action est un bloc, elle est une cohérence”

Le Président de la République s’est exprimé ce 9 juillet 2018 devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles. Points clés et vidéo intégrale du discours.

Le Président de la République a rappelé l’humilité qui nous devons avoir face à l’immensité de la mission que les Français lui ont confiée ainsi qu’à la majorité : « Je sais que je ne peux pas tout, je sais que je ne réussis pas tout. Mais mon devoir est d’essayer ».

« Ce que nous avons dit nous l’avons fait »

L’année écoulée a été l’année des engagements tenus, avec la fin du tirage au sort à l’université, fin de l’état d’urgence, la revalorisation et la libération du travail, la réforme de la SNCF…

« Notre action est un bloc, elle est une cohérence »

Cette première année est mise en cohérence avec les quatre années à venir. Le cap est clair : être plus fort pour être plus juste ! Le Président de la République a affirmé être conscient du décalage entre l’ampleur des réformes engagées et les résultats déjà ressentis.

Il a souligné la nécessité d’une économie forte, rappelant que « pour qu’il y ait un gâteau à partager, il faut d’abord qu’il y ait un gâteau ». En consolidant notre économie et en aidant les entreprises, ce sont tous les Français que nous aidons.

C’est la condition pour porter un projet de société qui s’attaque aux inégalités de destin. Pour cela, l’éducation est « le combat de notre siècle » pour permettre ensuite l’émancipation par le travail, pour « que ce ne soient plus la naissance, la chance ou les réseaux qui commandent la situation sociale, mais les talents, l’effort et le mérite ! ».

« Construire l’État-Providence du XXIème siècle »

La priorité de l’année est la construction de l’État-Providence du XXIème siècle :

  • plus universel: pour mieux couvrir les risques de chômage de chacun indépendamment de son statut, mieux protéger notamment lors du passage en retraite. Le Président a aussi dénoncé la fake news concernant la suppression des pensions de réversion.
  • plus efficace: reste à charge zéro et transformation de l’offre de soins sur le territoire à l’automne
  • plus protecteur des plus fragiles (enfants ; plus pauvres ; plus âgés). La stratégie de lutte contre la pauvreté sera présentée en septembre pour une mise en œuvre en 2019.

« Poursuivre la restauration de l’ordre républicain »

L’ordre républicain doit être restauré pour permettre une communauté de destin de la nation. Vivre en sécurité, dans le respect des droits et devoirs de chacun et en refusant de voir des personnes s’éloigne de la République est indispensable pour assurer l’unité du Pays. Les moyens donnés aux forces de l’ordre, la réforme de la procédure pénale, le Service National Universel et la laïcité doivent contribuer à cet objectif.

Le Président a annoncé le combat européen à venir, l’année prochaine ; « La frontière véritable qui traverse l’Europe est celle qui sépare les progressistes des nationalistes ».