Hommage aux Fusillés de la Braconne
15 janvier 2021
Soyons sérieux et arrêtons les bobards.
20 janvier 2021

COVID-19 : La vaccination désormais ouverte aux plus de 75 ans.

Le 18 janvier a débuté une nouvelle phase de notre stratégie vaccinale contre le COVID-19 : l’élargissement de la vaccination aux personnes âgées de 75 ans et plus.

L’immunité collective est indispensable pour venir enfin à bout de la lutte contre le COVID-19 que nous menons maintenant depuis de nombreux mois. Cette immunité collective passe, nécessairement, par la vaccination.

Parce que nous savions que l’accès à un vaccin efficace était primordial dans la lutte contre l’épidémie, la France a mis en place, dès juin dernier et avec le concours de ses voisins européens, une équipe de négociation européenne chargée d’anticiper les commandes de vaccins, dès que ceux-ci seraient disponibles, afin de constituer un portefeuille le plus large possible de vaccins ; portefeuille identique pour tous les pays de l’Union européenne.

Depuis fin décembre, les premiers vaccins, testés, approuvés et autorisés par l’Agence européenne du médicament, arrivent progressivement sur notre territoire.

Afin d’adapter au mieux notre stratégie vaccinale à la réalité des quantités de vaccins reçues chaque semaine, nous avons fait le choix de vacciner d’abord et en priorité nos aînés en EHPAD.

Ne représentant qu’1% de la population, les personnes âgées en établissements sont pourtant les plus touchées par le COVID-19 avec un tiers des décès liés en France.

Premières à être touchées par les formes les plus graves du virus, il était donc indispensable de faire en sorte qu’elles soient les premières protégées, les premières vaccinées.

Depuis le 18 janvier 2021, nous débutons une nouvelle phase de notre stratégie vaccinale : la vaccination est désormais élargie aux personnes âgées de 75 ans et plus. Les personnes présentant des pathologies à “très haut risque” peuvent également prendre rendez-vous pour se faire vacciner dès à présent, sur présentation d’une ordonnance médicale.

Au total, ce sont 90 centres de vaccination qui sont ouverts en Nouvelle-Aquitaine, dont 11 en Charente, pour permettre à celles et ceux qui le souhaitent, et qui sont concernés par cette deuxième phase, de se faire vacciner.

Sur la circonscription, le Centre Hospitalier d’Angoulême, la Maison de Santé de Ruelle-sur-Touvre et le Centre Clinical de Soyaux vous accueillent ainsi sur rendez-vous pour vous faire vacciner.

Pour prendre rendez-vous, deux moyens sont à votre disposition :

  1. appeler directement le centre de vaccination le plus proche de chez vous ;
  2. ou réserver votre créneau en ligne, sur la plateforme choisie par le centre de vaccination.

Dès le printemps, la vaccination sera ouverte à l’ensemble de la population et pourra se faire directement auprès de votre médecin traitant.

Gardons le rythme : la vaccination est impérative pour bâtir notre immunité collective face au virus.

« J’invite tous les Français à se faire vacciner dès que ça sera leur tour. C’est comme cela que l’on atteindra cette immunité collective indispensable pour retrouver une vie sereine, sans COVID-19. »