MéthAngoumois : un projet à repenser
17 novembre 2018
Anonymisation : pour protéger ceux qui nous protègent
23 novembre 2018

GrandAngoulême et GrandCognac sont retenus dans le Plan national “Territoires d’industrie”, doté de 1,3 milliard d’euros de l’État pour 124 territoires industriels qui vont participer à la reconquête industrielle du pays.

Carte des 124 territoires retenus dans le plan "Territoires Industrie"

Je me réjouis de cette annonce par le Premier Ministre qui s’inscrit dans une nouvelle stratégie visant à développer nos entreprises industrielles dans les villes moyennes.

 

La Charente, avec la filière image et la filière Cognac, est en mesure de relever les défis en matière d’innovation, de formation et de reconquête des territoires d’industrie.

 

La Charente bénéficiera ainsi de la concentration de moyens financiers– plus d’un milliard d’euros – mais aussi administratifs, humains et techniques.  Les projets seront gérés de manière décentralisée par les acteurs locaux avec un pilotage par le président de région.

 

Pour la première fois depuis dix ans, les entreprises recréent des emplois (+ 15 500 en un an rien que sur l’industrie) et la croissance industrielle dépasse celle de nos principaux voisins européens (+1,4 %). Ces résultats sont à prendre avec prudence et il faut soutenir cette tendance qui reste fragile.

 

Ce plan « Territoires d’Industrie » permet d’allier cette reconquête industrielle à la reconquête des territoires où, comme en témoignent les récents évènements, l’inquiétude et la colère s’expriment avec le plus de force.